Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 
 
Parc et jardins du château des ducs d'Harcourt, autrefois considéré comme un des plus beaux domaines de France.
C'est en 1635 qu’Odet d'Harcourt édifie cette demeure sur les restes d'un château médiéval. Elle sera agrandie en 1714 et 1723.
Lors de son déplacement pour l'inauguration du Port militaire de Cherbourg, en juin 1786, le roi Louis XVI y fait étape.
Lors des combats qui suivent le débarquement allié en Normandie, pendant la Bataille de Normandie, le village est bombardé une première fois le . Le château est épargné. Après des combats acharnés contre la 59e division britannique du 13 au 14 août 1944, l'occupant évacue le bourg et incendie le château qui n’avait que peu au souffert auparavant. Avec cet édifice ont disparu une grande partie des archives de la Normandie, une bibliothèque de près de 15 000 ouvrages, de nombreux tableaux de famille et un mobilier de grande valeur.
Il ne reste aujourd'hui que le pavillon central, la chapelle et les dépendances de ce monument qui comptait 264 fenêtres !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le bourg s’est appelé Thury, nom d’origine gallo-romaine, puis Harcourt au XVIIIe siècle par référence aux ducs d’Harcourt gouverneurs de la province de Normandie, puis Thury à la Révolution (les nobles n’étaient plus en odeur de sainteté) et enfin Thury-Harcourt aujourd’hui dans un esprit consensuel, propre au lieu.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En juin et juillet 1944, le bourg de Thury-Harcourt est bombardé à plusieurs reprises par les alliés, ce qui le détruit à environ 75 % .
Au début du mois d'août 1944, l'armée allemande, acculée par la supériorité aérienne et logistique des alliés, tente une contre attaque à Mortain. Cette contre attaque s'avère un échec, ce qui amène les unités allemandes engagées, à se replier sur l'Orne, devenue la limite occidentale des positions allemandes. Le 10 août, les unités allemandes prennent position à Thury-Harcourt et aux alentours, afin de tenir les ponts sur l'Orne, rivière qui longe le bourg et traverse le parc du château. Le 13 août, au terme de combats acharnés, qui voient la mort de 261 soldats alliés, les Allemands amorcent leur retraite vers ce qui deviendra, plus à l'Est, la Poche de Falaise.
Avant leur départ, ils incendient le château, peu touché par les bombardements et les combats, et qui brûle entièrement.
La Flèche, dans la Sarthe est la ville marraine de guerre 1939-1945 de Thury-Harcourt , qui est reconstruite dans les années 1950 .