Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne

Clécy: Le musée Hardy

 
 
Entre les gouaches, aquarelles, gravures, dessins, croquis et affiches, sans oublier les quelques sculptures présentées, André Hardy est un artiste touche-à-tout, du début du siècle. Farouchement amoureux de la région, il en saisit tous les aspects, des paysages du bocage aux acteurs de l'époque. Des dessins et croquis s'attachent ainsi au travail des paysans, à leur intérieur et aux outils d'antan, quand d'autres tracent les bords de l'Orne. Des sites que les Normands reconnaissent et identifient immédiatement, avec bonheur et nostalgie.

 
 
 
 
 
 
 
 
Le bourg de Clécy s'est développé au cours du 18e siècle, il ne possédait de 12 à 13 maisons au 17e siècle. Un marché pris forme autour de la place du Tripot, trois halles se dressaient au coeur du bourg près de la place: halle aux grains, halle aux bouchers et halle à la mercerie. La foire aux bestiaux se tenait à la Landelle - elle a disparu au milieu du 19e siècle.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Clécy est la "capitale" de la "Suisse Normande"
De nombreuses activités de plein air s'y développent : canoë-kayak, parapente, escalade, randonnées pédestres et VTT... profitant ainsi de la typicité géologique de la Suisse normande. 
 
Nous trouvons la première trace officielle de "Clécy" dans les Archives Nationales. Un recueil mentionne, qu'en l'an 860 le roi de France, Charles II le Chauve, donne à son fidèle Augis, la villa de Cliciaccus sur l'Orne. Ce nom d'origine gallo-romaine signifie le domaine de Cliccius.
 
 
 
* Cliquez sur le coin en haut à gauche pour agrandir les images
 
Un peintre à Clécy
Jean Claude Rondeau
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un peintre à Clécy
Jean Claude Rondeau