Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 
L'église St Aubin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Depuis le XIe, les seigneurs portent le nom de Tréprel. Jean Carbonnel, mari de Guillemette de Tréprel s’illustre pendant la guerre de Cent Ans au siège de Falaise, sous le nom de Jean de Tréprel.  Au XVIe, la famille d’Esquay, seigneur de Rapilly, hérite du fief de Tréprel par alliance. Celui-ci est vendu à Isabeau d’Olliançon, épouse de Gilles Poret. La famille transmet la seigneurie aux Hélie. Louis César Pierre Marie Antoine Hélie de Tréprel, fils de Dominique Hélie et Jeanne Poret de Tréprel, construit le château.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le château de Tréprel
Le portique monumental à fronton triangulaire de l’entrée et, côté sud, l’avant-corps à facettes signent l’âge néo-classique du château de pierre et de brique. Comme le château d’Assy (à Ouilly-le-Tesson), il est bâti au XVIIIe par l’architecte Gondouin. Il est entouré des nombreuses dépendances, dont les écuries. Séparé du village par la route de « La Suisse Normande», il est situé près de l’axe antique qui le sépare de Pierrepont.

Journée du patrimoine: lien Ouest France