Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 

L'église Saint Ouen

Le patron protecteur de la paroisse, saint Ouen (mort en 684) était chancelier du roi des Francs : Dagobert Ier et évêque de Rouen (la capitale normande). Il œuvra à la diffusion du christianisme dans la province et encouragea en Normandie l'implantation de plusieurs monastères importants dont l'abbaye de Jumièges, l'abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle. Ces établissements religieux exercèrent leur influence en créant nombre de dépendances (prieurés, prieurés-cures, granges monastiques ou granges dimières, ateliers métallurgiques, moulins...) qui étaient source d'importants revenus.

La paroisse — comme celles de Saint-Philbert-sur-Orne et de Saint-Aubert-sur-Orne — était placée sous le patronage de l'abbaye Saint-Étienne de Caen fondée par le duc Guillaume le Conquérant au xie siècle. (Ce monastère percevait donc la part la plus importante de la dîme versée par les habitants du lieu ; de plus, l'abbé de Saint-Étienne avait le privilège de proposer à l'évêque de Séez le nom du curé des Ils(-Bardel), chaque fois que le poste était vacant).