Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 
D’après une charte datée de 1240, La Lande Saint Siméon était à l’origine une briga celtique à hauteur du Mont Faucon, puis une villa romaine. La présence humaine est ancienne comme le démontre la présence de la « Pierre de la Demoiselle » : menhir. Un pont gaulois existe toujours aujourd’hui sur le Lembron au Val du Moulin. Le hameau du Saussey était le cœur du village au 12 siècle puisqu’il était un lieu de croisement avec octroi et droit de péage.
La Lande est dédiée à Saint Siméon le Stylite qui naquit en Syrie et vécu près d’Antioche.
La construction de l’église est faite de granit. L’édifice a évolué au fil des siècles. A l’origine, il s’agissait d’une chapelle du 12 siècle qui a été détruite vers 1836. La construction de cette église a débutée en 1836 par la pose de la première pierre.
Au centre du chœur une peinture représentant l’Adoration des Mages de M. Loron a été offerte par l’empereur Napoléon III. De chaque côté de la nef des vitraux et des statues ornent l’édifice. Au seuil de la porte latérale droite se trouve la pierre tombale d’un ancien curé en charge de la paroisse pendant la période de la Révolution.

39/45

Stèle aviateurs américains Stèle à la mémoire de quatre aviateurs américains, dont l’appareil B 24 Liberator fut abattu sur la commune par la Flak allemande le 13 août 1944 ; six membres de l’équipage furent faits prisonniers. Le bombardier, surnommé « The Flying Fool », appartenait au 409th Bomber Squadron du 93th Bomber Group de la 8th US Air Force. L’unité était basée en Angleterre, sur l’aérodrome de Hardwick. Deux des aviateurs reposent au cimetière américain de Saint-James. Situation : à côté de la mairie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La ferme de Ronfil, datant du XVIIème siècle, est entourée de 40 hectares d’agriculture biologique. Il y a notamment des prés à perte de vue et un magnifique verger de pommiers et de poiriers parfois centenaires ! Charlotte, à la tête de l’’exploitation, élève également des vaches laitières et des poules pondeuses. Son credo: le respect permanent des normes de l’’agriculture biologique. On y retrouve l’imposant four à pain intact malgré ses 300 ans, le pressoir et la cave, la laiterie, l’étable, l’écurie, et beaucoup plus rare pour ne pas dire exceptionnel, la forge et sa cheminée qui datent de 1616.
 
 
Le menhir de la pierre à la demoiselle
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Hameau du Saussey

Ancienne maison XIVe siècle