Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 

L'église St Hilaire

L’établissement de Tournebu doit avoir été un des plus anciens de notre pays.
On y a découvert beaucoup de débris romains et un vieille tour. Des sires de Tournebu ont figuré entre les héros de la conquête de l’Angleterre et aussi entre les croisées (guerre sainte) de Robert Courte Heuse fils du conquérant et les noms de la famille ne cessent de se trouver mêlés ensuite à tous les événements importants des temps voisins et à la plupart des fondations pieuses de notre pays. L’ancienne famille de Tournebu habita d’abord le château et plus tard celui de la Motte de Cesny qui lui venait des Tesson (armoiries argent à la bande d’azur).
 
Tournebu est dotée de nombreuses fermes et maisons dès XVII è, XVIII è, XIX è très bien restaurées aujourd’hui. Elles sont témoins d’une activité agricole importante et de la richesse des habitants de l’époque. Ce patrimoine bâti nous rappelle que nous sommes aux abords de la plaine de Caen.
 

Le four banal

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
"Château de Tournebut. On a débité beaucoup de fables sur la tour du château de Tournebut : on en faisait encore, il y a peu de temps à Falaise, une tour de construction romaine. 11 suffit de la voir pour reconnaître qu'elle doit remonter à peu près au temps de Philippe-Auguste.
De tous les débris de donjons du moyen-âge qu'offre encore le Calvados à la curiosité des explorateurs, celui de Tournebut est, je crois, le plus intéressant; c'est une belle tour cylindrique dont voici l'image dessinée avec la plus grande fidélité par M. V. Petit.
(A de Caumont 2-558)

"La tour de Tournebut a subi intérieurement de grands changements vers la fin du XVIe. siècle, et la partie inférieure a été engagée et cachée par suite de l'établissement de bastions dont nous allons présenter le plan. Dans son état ancien, 1a partie basse de la tour, aujourd'hui cachée, formait un talus depuis le fond du fossé jusqu'à la crête du rempart, ce qui lui donnait une toute autre élégance qu'elle n'a maintenant. Elle offrait alors des proportions et une forme à peu près semblables à celles des donjons cylindriques du XIIIe. siècle que nous connaissons ailleurs, notamment à Villeneuve-le-Roi, département de l'Yonne..." (A de Caumont 2-560)
"La famille de Tournebut est une des plus anciennes de Normandie, et l'on ne doit pas être surpris de trouver les vestiges d'un château considérable dans la commune qui porte son nom.
La tour de Tournebut appartient à présent aux enfants de M. de Foucault ; nous ne saurions trop les engager à respecter ce vieil édifice ; l'escalier est en ruine, on y a pris autrefois des pierres détaille pour les réparations de la ferme voisine. S'il devenait nécessaire de faire quelques consolidations dans cette partie, la Société française pour la conservation des monuments pourrait venir en aide aux propriétaires." (A de Caumont 2-563)