Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 

L'église St Jean Baptiste

Distillerie de la Monnerie
 
Blottie au coeur du bocage Ornais en Basse-Normandie, l’histoire de la maison Legay est en réalité celle d’une famille de distillateurs depuis 1920.

Spécialisée dans la production de calvados, cidre et pommeau , la Distillerie la Monnerie vous accueille au pied du Mont de Cerisy. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Mont Cerisy: les ruines du château construit par Lord Burkingyoung et bombardé en 1944.
Les massifs rhododendrons en fleurs en juin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'histoire de Cerisy semble indissociable du mont. Colline granitique du Massif armoricain, elle s'élève à 264 m. Des traces de vie humaine datant du Néolithique ont été mises au jour sur le site du mont.
Une campagne de fouilles a été menée par des historiens amateurs — dont l'éminent historien local Auguste Surville (1853 - 1926) — au xixe siècle. Ces derniers mirent en évidence des traces d'habitations, d'outils, notamment des silex (matière naturellement absente de la région). De nos jours subsistent encore quelques traces pour qui sait les trouver.

Henry de Beaufou établit en 1216 l'abbaye de Belle-Étoile. Abbaye de prémontrés, elle adhère en 1630, à la suite de l'abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, à la réforme de l'ordre (réforme dite de Lorraine).
Hortensias en août

Le parc vu depuis la tour du château

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Historique

En 1216, quelques ermites de l'abbaye de Lonlay vivaient sur le mont de Cerisy quand Henri de Beaufou et son épouse Édicie de Romilly fondèrent l'abbaye Notre-Dame dans le vallon de Belle-Étoile. C'était au début un établissement modeste dans le giron de l'abbaye de La Lucerne, mais dans la première moitié du xiiie siècle, il reçut des donations de la noblesse locale : Ruault, de Calligny, de Bordel, de Samoy et surtout de Mathilde de La Lande, veuve de Raoul Tesson, qui apporta au monastère tout ce qu'elle possédait à Chanu et sera à l'origine du prieuré-cure, établissement économique secondaire. Trente ans après sa création, l'abbaye était correctement pourvue en terres, dîmes et rentes seigneuriales.
 

Portail d'entrée

Le cloître

L'hôtellerie

Métairie des salles de bas

La grange aux dimes

Etable