Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notre Dame de l'Assomption

Histoire

Le dimanche 10 Juin 1945, le Général de Gaulle ("Président du Gouvernement Provisoire de la République Française") -lors d'un déplacement en Normandie- fait une brève pause à Rânes pour saluer la population durement éprouvée par l'Occupation et les combats de la Libération. Sa voiture s'arrête entre le château et l'église. Il est accueilli par une foule enthousiaste et son Maire M.HAMON. Debout, en uniforme militaire, il prononce une brève allocution terminée par une vibrante "Marseillaise". Puis il rend visite à son compagnon d'enfance de Lille: M. Claude Richard propriétaire du château.

Château de Rânes

L'imposant château (datant des xive, xve, xviiie siècles) et sa tour visitable (au sommet de laquelle on peut voir — dans la pierre — l'empreinte du pied de la fée comme cela se rencontre dans d'autres demeures où ont résidé les d'Argouges.
 
Français puis anglais et de nouveau français au moment de la guerre de Cent Ans le château de Rânes reste pendant près de neuf siècles dans la même lignée.
 
Le château échappe de peu à la destruction pendant les violents combats de la Libération, en août 1944, pendant lesquels une partie du bourg est ravagée par les bombes, les obus et les incendies qui causèrent une cinquantaine de morts dans la population rânaise.
En 1947, le château est vendu à la commune de Rânes. Il est réaménagé en mairie, caserne de gendarmerie, logements.
Le parc devient un jardin public.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'étang de pêche