Adresse
Téléphone
La Suisse Normande
Un avant goût de montagne
 
 
 
 
 
 
 

Le Noireau à Berjou

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Noireau entre Montsecret et Condé sur Noireau
Le Noireau à Montsecret
 
 
Le Noireau à Noirée
 
Le Noireau au Vieux St Pierre
 
 
Le Noireau au Pont
 

Barrage équipé de vanne

Autrefois le Noireau avait un rôle important dans l'activité économique de la vallée.
Ses eaux tumultueuses faisaient tourner les roues des moulins et des usines. Elles étaient régulées grace à de nombreux barrages équipés de vannes, indispensables poue alimenter les biefs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le Noireau naît sur les hauteurs de l'ancien canton de Tinchebray, sur le territoire de Saint-Christophe-de-Chaulieu, à proximité de la limite des trois départements bas-normands, son cours prenant, pour ne plus la quitter, une direction générale nord-est sur le territoire de l'Orne. Le cours d'eau arrose principalement Condé-sur-Noireauoù il reçoit son principal affluent, la Druance (longue de 31 kilomètres), en rive gauche, il reçoit également la Diane (ou Guyanne) en rive gauche à Saint-Pierre-d'Entremont et la Vère en aval de Condé-sur-Noireau. Après avoir fixé la limite entre l'Orne et le Calvados, le Noireau conflue avec l'Orne en rive gauche à Pont-d'Ouillyau terme d'un cours de 43 kilomètres entre Bocage flérien et Suisse normande.

Le Noireau reçoit les eaux du ruisseau de Montbayer et de la Durance (à ne pas confondre avec la Druance) en rive droite à Tinchebray, puis juste à la sortie du territoire de Tinchebray, le Troitre conflue à gauche. À Montsecret, deux affluents gauches le rejoignent, le Vautigé et la Diane. Il rencontre ensuite plusieurs petits affluents, surtout en rive droite, avant de recevoir la Druance en rive gauche à Condé-sur-Noireau. La Vère, dont la vallée a été médiatisée à la suite du scandale de l'amiante des usines Ferodo, est son dernier affluent significatif et le rejoint en rive droite à Saint-Pierre-du-Regard.
 
Le noireau entre Condé sur Noireau et Pont d'Ouilly